LAOS

Retrait d’armes à sous-munitions et éducation au risques | Durée du projet : 2008–2021

Entre 1964 et 1973, les Etats-Unis ont mené 580 000 missions de bombardement sur le Laos neutre. Pour mettre un terme au ravitaillement des Vietcongs dans le sud du Vietnam, ils ont lancé 270 millions d’armes à sous-munitions à partir de munitions en grappes. Cela correspond à un chargement de camion toutes les huit minutes pendant neuf ans, plus de bombes que celles larguées sur l’Allemagne et le Japon réunis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon les estimations, un tiers n’a pas explosé et près de 35 % du pays est contaminé. Jusqu’ici, plus de 50 000 personnes ont été tuées et le développement économique est fortement entravé.

Le projet

Depuis 2008, MSM s’engage dans la province laotienne de Khammouane, particulièrement touchée. Nous travaillons en collaboration avec UXO Lao, principal acteur national de déminage humanitaire, pour le retrait des armes à sous-munitions et la sensibilisation de la population.

Éducation au risque pour les enfants de Cambodge
Éducation au risque pour les enfants de Cambodge
Un membre de l'équipe de la CSHD est à la découverte des restes explosifs de guerre
Un membre de l'équipe de la CSHD au travail

Par exemple : aide pour Onn Sa

A l’issue des 8 jours de déminage, Onn Sa, rizicultrice de 61 ans, rayonne. 27 armes à sous-munitions et 16 grenades ont été localisées et désamorcées sur son terrain. Après des années de peur, elle peut enfin recommencer à exploiter ses rizières sans danger.

Elle savait qu'il y avait des restes explosifs de guerre sur son terrain, pourtant la famille de six personnes vivait de la riziculture. Comme des milliers d’autres agriculteurs au Laos, Onn Sa n’avait pas le choix. Jusqu’au déminage financé par MSM, elle cultivait chaque jour ses rizières au péril de sa vie. Onn Sa n’oubliera jamais la terreur qu’elle a éprouvée le jour où sa petite-fille a rapporté une bombe à la maison. Elles ont eu de la chance, car elle n’a pas explosé. Mais pour Onn Sa, il était temps d'agir. Le chef du village a fait appel à UXO Lao.

Omn Sa (à gauche) et sa famille

Ce que nous avons réalisé

L’exemple d’Onn Sa montre non seulement l’importance de la sensibilisation de la population, mais aussi l’efficacité de l’aide de MSM pour les personnes. Famille après famille, village après village, notre fondation apporte de la sécurité.

Résultats 2019

629 restes explosifs de guerre, dont 509 armes à sous-munitions, ont été identifiés et éliminés. 

615 340 mètres carrés de terres agricoles, ainsi que 10 297 mètres carrés de terrains à bâtir, ont été nettoyés et peuvent à nouveau être utilisés.

295 personnes peuvent à nouveau disposer en toute sécurité de leurs terres. 33 789 personnes – dont près de la moitié sont des enfants – ont été sensibilisées aux dangers que présentent les résidus de munitions explosifs.

Photos: UXO Lao

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous