CONSEIL DE FONDATION

Des personnalités issues de différents secteurs d'activité s’engagent dans le Conseil de fondation de MSM. Tous les membres du Conseil de fondation travaillent avec conviction et à titre bénévole.

Rolf Stocker Président du conseil de fondation depuis 2021

Coordinateur pour l’aide humanitaire et curateur

Les mines et les mines à sous-munitions sont des armes perfides qui continuent de tuer ou de mutiler des personnes innocentes des années après la cessation des combats. Les enfants en sont souvent les victimes. Ancien coordinateur du CICR pour la protection de la population civile, il me tient à coeur de protéger les enfants, les femmes et les hommes du danger que représentent les mines et les engins explosifs laissés sur place dans de nombreuses régions du monde.

Je mets à présent mon expérience à des postes à responsabilités de diverses organisations non-gouvernementales et de membre de la commission de projets de la Chaîne du Bonheur au service de la présidence de Monde Sans Mines.

Carol Hofer-Oechsle Membre du conseil de fondation depuis 2003

Conseillère communale

« Parallèlement à mon engagement de longue date dans les domaines sociaux, je souhaite aussi m’engager pour la protection et le bien-être de personnes en dehors de nos frontières. Je souhaite contribuer à ce que des enfants dans des zones de crise actuelles ou anciennes aient au moins une chance de grandir indemnes. »

Christian Schmidt Membre du Conseil de fondation depuis 2011

Journaliste indépendant

« Je condamne toutes les armes. Les mines sont d’ailleurs une invention des plus perfides. Je n’arrive pas à comprendre que des personnes puissent s’attaquer à d'autres de cette manière. En tant que membre du Conseil de fondation, je veux contribuer activement au déminage dans le monde entier. »

Thomas Fluri Membre du Conseil de fondation depuis 2015

Economiste d’entreprise

« Une guerre se termine toujours, mais les restes explosifs peuvent empêcher pendant longtemps une société à tirer un trait sur le passé. Avec le financement de projets de déminage, Monde Sans Mines offre des perspectives d’avenir aux personnes concernées. En tant qu’économiste d’entreprise, je m’engage auprès de MSM en particulier dans le domaine des finances. »

Reto Nigg Membre du Conseil de fondation depuis 2016

Economiste d’entreprise

« Les zones minées sont un obstacle majeur au développement d’une région. C’est ce que j’ai souvent observé en tant que collaborateur de la Direction du développement et de la coopération. Le risque et les restrictions qui en résultent pour les personnes concernées sont énormes. L’aide est rare en particulier pour les personnes qui vivent dans des régions non médiatisées. Je veux m’engager pour leur protection avec Monde Sans Mines. »

Henriette Eppenberger Membre du Conseil de fondation depuis 2016

Curatrice professionnelle

« Je connaissais déjà MSM par mon activité au service Politique de paix du Département fédéral des affaires étrangères. Dans le cadre de cette activité, j’ai géré des projets dans le domaine du déminage en Afrique australe. J’ai alors pu constater que le déminage est l’une des conditions requises pour que règne une paix durable. C’est pour cette raison que je m’engage en tant que membre du Conseil de fondation Monde Sans Mines. »

Claudia Schwarzenbach Membre du Conseil de fondation depuis 2019

Responsables des mesures pour l'intégration professionnelle des réfugiés

« La paix et la sécurité sont les fondements sur lesquels un pays peut se développer. Une paix stable exige un travail de reconstruction et de réconciliation avec le passé et l'élimination des restes explosifs de guerre. C'est là qu'intervient Monde sans Mines. En tant que membre du Conseil de fondation, je souhaite soutenir ce travail et apporter ainsi ma contribution à la paix, à la sécurité et au développement. »

Michael Braumöller Membre du conseil de fondation depuis 2021

Spécialiste des marchés financiers et consultant indépendant

« En m’engageant au sein du conseil de fondation de Monde Sans Mines, j’espère contribuer à un monde plus sûr, pacifié, où l’on vivra mieux. Cela me désole de constater qu’une multitude innocente continue de souffrir des conséquences de la guerre. Les projets de déminage que nous menons dans les anciennes zones de combats allègent les souffrances de nombreuses personnes et leur offrent de meilleures perspectives d’avenir. »

Ursula Eichenberger Membre du conseil de fondation depuis 2021

Publiciste, collecte de fonds auprès des donateurs majeurs

« Des enfants dont le trajet quotidien vers l'école devient un risque, des agriculteurs qui cultivent leurs champs au risque de se blesser gravement, des personnes qui vivent dans des zones où chaque pas pourrait être le dernier, voilà des conditions de vie inimaginables qui m'inquiètent. WoM soutient des projets qui font une réelle différence dans la vie des personnes concernées. »

Abonnez-vous à notre newsletter

Suivez-nous