UKRAINE

Financement de la formation de spécialistes et de la sensibilisation aux risques numériques

Durée du projet : depuis février 2022

Après le retrait des troupes russes du nord de l'Ukraine, le travail de nettoyage a déjà commencé. Pour le premier déminage systématique de zones certes chargées de divers vestiges de la guerre, mais pas de mines, Monde sans Mines finance la formation de spécialistes de ce qu'on appelle le "Battle Area Clearance" ou l'élimination des munitions non explosées.

L'héritage de la guerre renforce la catastrophe humanitaire et pèsera encore sur l'Ukraine pendant des mois, des années ou des décennies. Afin d'avertir les gens des dangers, Monde sans Mines a permis une sensibilisation aux risques sur les médias sociaux dès le début de la guerre. Des annonces ont été publiées sur Facebook et Instagram afin de mettre en garde les gens contre le fait de toucher ou de ramasser des engins de guerre. Grâce à Monde sans Mines, les avertissements ont pu être développés sous forme de vidéos - elles ont été vues 56 millions de fois jusqu'à fin mai.

Le projet de formation pour les démineurs spécialisés

Le niveau élevé de contamination et la nature de la contamination par les vestiges de la guerre représentent un défi majeur pour les démineurs en Ukraine. Il faut du personnel spécialement formé pour la "Battle Area Clearance -BAC" ou la "Explosive Ordnance Disposal -EOD". Monde sans Mines réagit rapidement et finance une formation de deux mois. Ainsi, huit équipes à neuf démineurs BAC peuvent s'atteler au déminage des engins explosifs de combat immédiatement après la formation.

Le projet "Éducation aux risques numériques"

Le danger des munitions non explosées guette partout dans les zones de guerre : les munitions non explosées vont des obus de petit calibre aux bombes aériennes de 200 kilogrammes. En outre, les positions de front et le matériel de l'armée abandonné peuvent être truffés de mines et d'engins piégés. Ces héritages de la guerre renforcent la catastrophe humanitaire et continueront à peser sur l'Ukraine pendant des mois et des années.

Notre organisation partenaire The HALO Trust a donc lancé une campagne de sensibilisation aux risques sur les médias sociaux. Des annonces sur Facebook et Instagram mettent en garde les gens contre les dangers et les invitent à informer les services d'urgence locaux si du matériel de guerre est trouvé. En l'espace d'un mois, les messages ont été vus 50 millions de fois.

Monde sans Mines soutient The Halo Trust depuis le début de la guerre dans la réalisation et le développement de la campagne. Ainsi, des annonces sont également publiées sur TikTok et Twitter dans les pays voisins afin d'avertir les réfugiés qui, à leur retour ultérieur, trouveraient des engins explosifs dans les décombres de leurs maisons et de leurs villes.

 

Photos: The HALO Trust

 

La newsletter d’un monde sans mines

Dans notre newsletter, nous vous informons deux fois par an de nos projets et de l’action concrète que permet votre don.

Suivez-nous